Équipe C-B - Jeux du Canada 2011 : Chantelle Horel

Chantelle Horel, de l’équipe du Manitoba, est une athlète qui sait réellement comment y aller. Elle est l’une des quelques athlètes qui prendront part à deux disciplines sportives lors des Jeux d’hiver du Canada de 2011.

Chantelle Horel, de l’équipe du Manitoba, est une athlète qui sait réellement comment y aller. Elle est l’une des quelques athlètes qui prendront part à deux disciplines sportives lors des Jeux d’hiver du Canada de 2011. Au cours de la première semaine, elle se joindra à l’équipe de basket-ball en fauteuil roulant sur le court de l’école Citadel High. Au cours de la semaine no 2, elle prendra la mesure des pistes de Ski Martock en ski nordique paralympique.

Chantelle est née avec une forme de paralysie cérébrale connue comme la dysplasie spastique. En dépit d’un certain nombre de défis que son état posait à sa carrière sportive, elle ne s’est jamais laissé entraver sur la voie de ses objectifs et aspirations. « J’ai toujours été l’enfant qui voulait jouer avec ses amis à des sports pour personnes valides. J’ai surmonté un tas d’obstacles dans le sport. Pendant mes études secondaires, lorsqu’on me disait que je ne pouvais faire certaines choses par crainte de blessure, je m’insurgeais contre cela et je ne laissais personne me dire que je ne le pouvais pas – je le faisais quand même », déclare Chantelle.

Elle a été initiée au basket-ball en fauteuil roulant à sa première année à l’Université de Winnipeg. Bill Johnson, professeur d’activité physique adaptée et entraîneur de basket-ball en fauteuil roulant, lui a demandé de venir à une séance d’entraînement avec son équipe. Elle a fait preuve d’un talent naturel pour le sport et n’a pas mis longtemps à apprendre. « Après quelques séances d’entraînement, on me disait qu’on allait m’amener à Whitehorse pour prendre part aux Jeux du Canada avec l’équipe provinciale », rappelle Chantelle.

Depuis lors, le basket-ball en fauteuil roulant est devenu une passion pour Chantelle. Il lui a permis de se faire un nom au sein de la communauté sportive et d’avoir beaucoup de plaisir à parcourir le monde. « Je ne puis résister au basket-ball. J’ai joué en Allemagne avec les filles du programme junior et j’ai eu la chance d’aller au Japon avec l’équipe féminine senior. Plus tard, je suis allée à Vancouver, à la Nouvelle-Orléans et en Alabama. »

Actuellement, Chantelle est aussi engagée dans une nouvelle aventure – le ski nordique paralympique. Elle a éprouvé de la difficulté à équilibrer son horaire, mais elle est plus intéressée à contribuer au développement du programme dans sa province qu’à gagner une médaille d’or. « J’ai toujours été la personne qui veut essayer absolument n’importe quoi, qu’il s’agisse d’un sport pour personnes valides ou d’un nouveau sport adapté. Donc, pourquoi ne pas saisir l’occasion? Je suis prête à y mettre l’effort. »

Comme si ses activités sportives et scolaires n’étaient pas  suffisantes, elle trouve aussi le temps de donner en retour à sa communauté. « J’ai fait beaucoup de travail bénévole avec les enfants ayant un handicap. Ce sera mon troisième été consécutif de travail pour la Society for Manitobans with Disabilities dans un emploi d’été sur l’accessibilité. » 

Sport pur félicite Chantelle pour sa passion pour le sport sain et lui souhaite la meilleure des chances lors des Jeux d’hiver du Canada de 2011.